Quatre ans de musique et d’images

Il y a maintenant quatre ans paraissait Do not write here, le premier elpee de Ending Satellites.

Do not write here, le premier elpee de Ending Satellites paru il y a quatre ansDepuis, plusieurs elpees ont succédé à ce premier essai, dont le dernier en date – The lost tapes Vol. A – est sorti en octobre dernier (publié de Québec, au Canada, ce qui lui donne une touche quelque peu différente des précédents efforts). Deux albums sont également venus étoffer cette discographie dont le point de départ se situe un jour de janvier 2011. Et  de multiples photographies et clichés, qui ont illustré à leur manière les musiques du projet.

En quatre années d’existence, un certain nombre d’artistes talentueux est venu à se croiser au sein de Ending Satellites, chacun apportant sa pierre, sa sensibilité artistique et sa personnalité au projet, l’espace d’une musique ou de quelques photos. Chacun a cru et a contribué à sa façon à Ending Satellites et pour cela, je les remercie sincèrement. Si besoin était, vous en saurez plus sur ces personnes en vous rendant sur cette page.

Aujourd’hui, certains d’entre eux sont devenus des proches et des amis ; ils se reconnaitront sûrement.

Je ne pouvais écrire ce billet sans remercier un autre Damien, celui qui depuis le début de cette aventure, a mis en ligne ce site, a souvent été là pour me conseiller sur son développement et surtout, a su témoigner pour ce projet un enthousiasme qui ne s’est jamais démenti.

Merci également aux personnes et médias qui ont cru et supporté ce projet depuis le début : là aussi, je pense que la plupart se reconnaîtra. Et également à celles et ceux qui le découvrent au fil du temps et font leur possible pour l’aider à grandir.

Ce bilan des quatre ans dressé, QUID de la suite ?

Beaucoup d’idées griffonnées sur des petits carnets et d’envies, pour les mois et les années à venir.
Entre autres :

  • un troisième album pour Ending Satellites,
  • une exposition photo, sur un thème que vous découvrirez bien assez tôt,
  • des petits concerts par-ci et aussi par-là, histoire de peut-être rencontrer certains d’entre vous,
  • une musique de film (qui sait),
  • et cetera.

Sans compter quelques idées, qui grandiront sûrement avec un peu de temps devant elles.

Toutes les pochettes d'albums en quatre ans d'existence

En conclusion de ces quelques lignes et surtout, quatre ans plus tard, les musiques de Ending Satellites ont été écoutées et téléchargées des centaines de milliers fois à travers le monde, par des personnes de nationalités et de religions différentes. Par des êtres humains qui, en dépit de leurs différences, de leurs vies respectives et de leurs origines plurielles, ont pu se retrouver au coin de ces musiques (ou celles de tant d’autres groupes). Ce qui tend à prouver qu’il existe des choses bien plus significatives et universelles que les religions des uns ou des autres. Des choses plus importantes que nos différences.

Il ne me reste plus qu’à vous remercier pour votre lecture et votre soutien depuis le début de cette aventure – qui n’a jamais faibli depuis durant quatre années écoulées.

Damien.

/// ENGLISH VERSION.
(I’m sorry for all english people but I lack of time : so, here’s a short version of the message above).

It’s been for years since the first Ending Satellites music has been released, on Do not write here. Two albums, many elpees and pics later, these musics have been downloaded thousand of times, all over the world. So, I’d like to thank :

  • you, for your support, your words and your help for 4 years,
  • all the artists who have joined – for a tune or some photographs – the project,
  • the ones who have spoken about Ending Satellites in their blogs, music websites, magazines, etc.

4 years passed but many ideas for the years to come : a new album (planned for the end of 2015 – or beginning of 2016), some gigs maybe, an exposition and who knows, writing a film soudtrack !

So, thank you again and see you soon.
Damien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *